Classée N°1 du top 30 des jeunes leaders africains par le Magazine Forbes, Candace Nkoth Bisseck est co-fondatrice du réseau Black Roses Network, et collabore avec l’université de Stanford en tant que facilitateur du programme Seed (https://www.gsb.stanford.edu/seed/transformation-program), qui vise à soutenir l’innovation et l’entrepreunariat des TPME en Afrique. Auparavant, cette diplômée de l’Essec elle a dirigé la filiale camerounaise de la multinationale Jumia, et est passée par plusiuers cabinets internationaux de conseil en stratégie.