Plusieurs fois ministre, puis chef du gouvernement en 1983 et au début des années 2000, Moustapha Niasse est l’une des personnalités politiques les plus importantes du Sénégal contemporain. Il préside l’assemblée nationale depuis 2012, après s’être porté candidat à la magistrature suprême. Après une carrière dans la haute fonction publique où il aura été directeur de cabinet du président Senghor, Moustapha Niasse est nommé ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Environnement le 15 mars 1979 et ministre des Affaires étrangères le 19 septembre 1979, puis Premier ministre en avril 1983 pour un mois.En juin 1993, il redevient ministre des Affaires étrangères jusqu’en juillet 1998 où il est nommé représentant du Secrétaire général des Nations unies dans les pays des Grands lacs.En 2000, il est candidat de l’Alliance des forces du progrès (AFP) à l’élection présidentielle. Il arrive en troisième position au premier tour organisé le 27 février 2000 avec 16,8 %. À la suite de la victoire d’Abdoulaye Wade, il est nommé Premier ministre.Le 12 juin 2002, le Secrétaire général des Nations unies le nomme envoyé spécial pour aider les parties congolaises à parvenir à un accord inclusif sur le partage du pouvoir durant la transition en République démocratique du Congo.Il a été nommé en 2005, par le secrétaire général de l’ONU Kofi Annan, membre du Haut Conseil pour l’Alliance des Civilisations.

Leave a Reply